Bulletins

Bulletin n°1 – février 09

Ecouter les sons du passé, une utopie scientifique?
Est-il possible de détecter les résurgences acoustiques fossiles dont sont imprégnées nos villes, la végétation, et même nos objets familiers ? Entendre « pour de vrai » la voix de votre arrière grand-mère, la faune de votre quartier à l’ère quaternaire, le chant de l’homme de Neandertal ?
Marcel Baudot, un acousmate visionnaire.
Né à la fin du 19ème siècle, ce modeste instituteur et bricoleur de génie est l’inventeur de la paléophonie et le fondateur, dans les années 1930, de l’O.R.E.I.

 


Bulletin n°2 – mars 09

Jean-François Larquand & le phonomorphisme.
« Au commencement était le Verbe ». C’est par ces paroles célèbres de la Genèse (Jean, 1 :1) que J-F. Larquand aime à ouvrir ses conférences. Fidèle à l’esprit de Marcel Baudot, à l’écoute du monde et aux commandes de sa table cymatique, poursuivant les travaux d’Ernst Chladni, de Margaret Watts Hughes et du Dr Hans Jenny sur l’origine des formes par les sons, on lui doit la notion de phonomorphisme. Il est aujourd’hui directeur de fouilles archéophoniques à l’O.R.E.I. C’est dans son laboratoire de campagne qu’il a bien voulu nous recevoir.

 


Le mystère de la chambre noire: des éclaircissements par le Pr.Vauthron.
Marcel Baudot avait observé qu’il entendait plus d’acousmates dans l’obscurité qu’en pleine lumière. Comme toujours, il poussait ses expériences jusqu’au bout, et s’enfermait parfois pendant des heures dans une pièce entièrement noire. Une nuit qu’il n’obtenait aucun résultat et qu’il avait des difficultés à rallumer sa vieille lampe à acétylène, il perçut un faible phénomène acousmatique. Le son semblait varier avec les lueurs de sa lampe défaillante, comme s’il entrait en résonance avec la lumière. C’est ce que nous appelons aujourd’hui un phénomène photophonique. Serge Vauthron, bien connu à l’O.R.E.I. pour ses brillants travaux menés avec le Dr. Parseihan, a bien voulu sortir de l’ombre et nous donner quelques éclaircissements sur cet aspect souvent obscur des fouilles paléophoniques.

 


Bulletin n°4 – mai 09

La vie des chantiers: l’O.R.E.I. à la une !
Nos chercheurs, on le sait, travaillent d’ordinaire dans l’ombre (surtout en photophonie, voir notre entrevue avec le Pr. Vauthron dans le bulletin n°3). Alors qu’ils étaient captivés par les résurgences acoustiques fossiles de l’Abbaye de Noirlac, ils ont été surpris, certes dans leurs travaux, mais surtout par un intérêt médiatique inhabituel pour leurs recherches, soudainement mises en lumière.

En direct du laboratoire du professeur Michelet.
Le professeur Michelet ouvre les portes de son laboratoire pour évoquer la mémoire de Marcel Baudot et nous révéler quelques informations exclusives sur la dernière version du « DIPA », Détecteur Individuel et Portatif d’Acousmates. 


Bulletin n°5 – juillet 09

Entretien avec une OREI d’or !

Emilien de la Roche-Jonquourt, sous-marinier détaché de la « Royale » (la Marine Nationale dans l’armée française), est spécialiste de l’identification des résurgences acoustiques fossiles (R.A.F.). Chercheur rigoureux et indispensable sur un terrain de fouilles paléophoniques, il nous révèle le secret de ses recherches, qu’il mène le plus souvent à l’aide d’un simple stéthoscope.


Bulletin n° 6 – octobre 09

Environnements invisibles & patrimoine immatériel.

Publiée en 2006, la norme ISO 21127 décrit les ontologies nécessaires à la description des données concernant le patrimoine culturel. C’est le résultat d’un travail de normalisation effectué dans le cadre de la définition du patrimoine culturel immatériel (intangible cultural heritage) effectuée par l’UNESCO.


Bulletin n° 7 – février 10

Antoine Poidebard, collaborateur de l’O.R.E.I.

Marcel Baudot, on s’en souvient, s’aidait de cartes mais aussi de photographies aériennes pour la localisation de gisements archéophoniques.
C’est à la suite de ses travaux pour l’armée de l’air (les fameux télésitemètres, localisateurs acoustiques dérivés de ses détecteurs d’acousmates), que Baudot fait la rencontre d’Antoine Poidebard (1878-1955), alors officier aviateur, mais aussi jésuite missionnaire, interprète, ethnologue, diplomate, et surtout pionnier de la photographie archéologique aérienne… et sous-marine !


Bulletin n° 8 – mai 10

Le véritable stéthoscope de Marcel Baudot

Instrument de base du chercheur en paléophonie, le stéthoscope reste l’un des moyens les plus simples et les plus efficaces pour détecter les acousmates, comme le pratiquait déjà Marcel Baudot.


Bulletin n° 9 – novembre 10

Disparition d’un pionnier de la paléophonie

GEORGES CHARPAK nous a quitté dans la nuit du 28 au 29 septembre 2010, à l’âge de 86 ans. Il faisait partie de ces savants humanistes qui, à l’instar de Marcel Baudot, « ne s’arrêtait pas à ce qui est visible, raisonnable et communément admis, et n’avait pas oublié d’être poète. Le poète est toujours plus intrépide que l’ingénieur, c’est pour cela qu’il nous est nécessaire… ». C’est une grande perte pour la paléophonie, et toute l’équipe de l’O.R.E.I. salue sa disparition avec émotion.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s